Conseillère en
Développement
Personnel

Christine Vautier

Page 10/22  (22 actualités)   6  7  8  9  10  11  12  13  14 
Précédente  Suivante  


Vous n'imaginez pas tout ce que le neurofeedback peut faire pour vous !

 
Le cerveau est extraordinairement souple et il peut se transformer pour acquérir de nouvelles notions. C’est ce que l’on appelle la neuroplasticité, c'est-à-dire la capacité du cerveau à s’adapter en permanence en développant de nouveaux neurones ou de nouvelles connexions entre les neurones en réponse aux stimulations internes ou externes.
Le neurofeedback est basé sur ce principe de « neuroplasticité » et il aide le cerveau à se réorganiser de lui-même pour mieux fonctionner. En peu de temps ces changements positifs surviennent d’ordre psychique ou physique.
C’est une méthode totalement naturelle, sans stimulation du cerveau et sans effets secondaires.

A qui s'adresse le neurofeedback?

NeuroCARE / NeurOptimal N’EST PAS UNTRAITEMENT MEDICAL, mais une méthode d’apprentissage, une réparation en douceur efficace pour :

Les troubles de l’humeur tels que le stress, l’anxiété et les peurs, les états dépressifs, …

Les troubles du comportement tels que l’agressivité, la violence physique, les colères, l’impulsivité, l’hyperactivité, l’autisme, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), ...

Les troubles cognitifs tels que la mémoire déficiente, le manque de concentration, la désorganisation de la pensée, les troubles de l’attention, …

Les troubles de l’apprentissage tels que la dysphasie, la dyslexie , la dysgraphie, la dyspraxie , la dyscalculie, …

Les troubles physiologiques tels que les insomnies, les migraines, la fatigue chronique, les douleurs chroniques, l’énurésie, les vertiges, …

Comment se déroule une séance ?

Une séance de neurofeedback dure environ une heure. L'utilisateur s'assied confortablement devant un écran et écoute de la musique.

Tout au long de la séance, l’activité du cerveau est mesurée. De temps à autre des petites coupures se produisent dans la musique, comme des craquements sur un disque vinyle. Ces interruptions surviennent au moment précis où le logiciel détecte un changement brutal d’activité qui est l’indicateur d’un fonctionnement mal régulé.

Le cerveau, qui attendait une suite continue de sons est surpris par cet événement qu’il n’avait pas anticipé. Grâce à cet effet de surprise, la turbulence cesse et le cerveau va alors se réorganiser. A force de répétitions, les turbulences vont s’estomper ainsi que les troubles associés. Le nouvel état est durable dans le temps grâce aux mécanismes d’apprentissage neuronal.

Témoignages

Le neurofeedback pour l'insomnie.
Le neurofeedback et le syndrome de stress post traumatique
Le neurofeedback et l'hyperactivité
Le neurofeedback pour les migraines

Autre lien utile

Assosiation pour la diffusion du neurofeedback en France