Page 1/3  (18 actualités)   1  2  3 
Précédente  Suivante


Deux jours pour rétablir des relations harmonieuses grâce au Process Communication Model® ?


Nous n’en avons pas toujours conscience, mais la qualité de nos relations personnelles et professionnelles dépend en grande partie de notre communication.

Une communication efficace passe par une meilleure connaissance de Soi.

Identifier ses forces, ses besoins, ses limites, ses sources de motivations permet d’améliorer son savoir être, de se forger une meilleure estime de Soi et de gagner en confiance en Soi.

Apprendre à se connaître, c’est aussi apprendre à mieux comprendre l’autre. C’est prendre conscience que nous ne percevons pas tous le monde de la même manière, que nos différences sont une force sur laquelle nous pouvons nous appuyer pour apprendre à mieux interagir.

Je vous propose deux jours de formation à Urville-Nacqueville près de Cherbourg-en-Cotentin, pour découvrir un outil puissant de communication et de motivation facile à utiliser et toujours efficace.

Qu'est-ce que la Process Communication ?

Un modèle d’Observation et de Communication

Fruit des recherches menées par Taibi Kahler, PhD., au cours des années 70, en partenariat avec la NASA, le Process Communication Model® est née en 1982 aux États-Unis. Introduite en France par Gérard Collignon en 1987, ce modèle permet de développer la connaissance de soi, la connaissance des autres, et de mieux optimiser la relation.
La personnalité d’un individu est composée d’un mélange subtil et unique de 6 types de personnalités. En fonction de ce mélange, apparaissent des caractéristiques comportementales, des modes de lecture préférentielle de la réalité, des motivations, des façons de communiquer et des comportements sous stress prévisibles et observables.
Identifier et comprendre ces comportements nous permet d’améliorer notre qualité de vie professionnelle et personnelle, d’individualiser notre mode de communication, notre leadership, de gérer les situations de conflits, et d'entretenir une relation de qualité avec chacun.

La prévisibilité des comportements sous stress.

C’est l’un des plus précieux atouts du Process Communication Model®. Issue des travaux d’observations conduits par le Dr Kahler, la description des comportements sous stress léger et intense permet une meilleure gestion de soi et des relations.
Chaque type de personnalité possède sa propre façon de se comporter selon l’intensité du stress subi. Cette séquence comportementale, prédictible, observable et réversible offre une grille de lecture éclairante pour comprendre et gérer les difficultés relationnelles.
Les utilisateurs du Process Communication Model® disposent d’un ensemble d’outils pratiques pour gérer au quotidien avec talent leur communication avec leurs interlocuteurs. Qu’il s’agisse de collaborateurs, de clients, de partenaires ou de collègues, les relations de travail gagnent en fluidité, les projets sont conduits par des équipes plus autonomes et plus sereines.



Source : KCF France

Envie de découvrir votre structure de personnalité et d'améliorer la qualité de votre communication ?
Retrouvez moi les 5 et 12 décembre à la MFR d'Urville-Nacqueville.
Le programme détaillé et le bulletin d'inscription sont téléchargeables ci-dessous.
Je reste bien sûr à votre disposition pour répondre à toutes vos questions au 06.24.27.32.34

Télécharger le fichier : programme_de_formation_5_et_12_decembre.pdf

Télécharger le fichier : bulletin_inscription_formation_5_et_12_decembre.pdf


Vous n'imaginez pas tout ce que le neurofeedback peut faire pour vous !



Le cerveau est extraordinairement souple et il peut se transformer pour acquérir de nouvelles notions. C’est ce que l’on appelle la neuroplasticité, c'est-à-dire la capacité du cerveau à s’adapter en permanence en développant de nouveaux neurones ou de nouvelles connexions entre les neurones en réponse aux stimulations internes ou externes.
Le neurofeedback est basé sur ce principe de « neuroplasticité » et il aide le cerveau à se réorganiser de lui-même pour mieux fonctionner. En peu de temps ces changements positifs surviennent d’ordre psychique ou physique.
C’est une méthode totalement naturelle, sans stimulation du cerveau et sans effets secondaires.

A qui s'adresse le neurofeedback?

NeuroCARE / NeurOptimal N’EST PAS UNTRAITEMENT MEDICAL, mais une méthode d’apprentissage, une réparation en douceur efficace pour :

Les troubles de l’humeur tels que le stress, l’anxiété et les peurs, les états dépressifs, …

Les troubles du comportement tels que l’agressivité, la violence physique, les colères, l’impulsivité, l’hyperactivité, l’autisme, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), ...

Les troubles cognitifs tels que la mémoire déficiente, le manque de concentration, la désorganisation de la pensée, les troubles de l’attention, …

Les troubles de l’apprentissage tels que la dysphasie, la dyslexie , la dysgraphie, la dyspraxie , la dyscalculie, …

Les troubles physiologiques tels que les insomnies, les migraines, la fatigue chronique, les douleurs chroniques, l’énurésie, les vertiges, …

Comment se déroule une séance ?

Une séance de neurofeedback dure environ une heure. L'utilisateur s'assied confortablement devant un écran et écoute de la musique.

Tout au long de la séance, l’activité du cerveau est mesurée. De temps à autre des petites coupures se produisent dans la musique, comme des craquements sur un disque vinyle. Ces interruptions surviennent au moment précis où le logiciel détecte un changement brutal d’activité qui est l’indicateur d’un fonctionnement mal régulé.

Le cerveau, qui attendait une suite continue de sons est surpris par cet événement qu’il n’avait pas anticipé. Grâce à cet effet de surprise, la turbulence cesse et le cerveau va alors se réorganiser. A force de répétitions, les turbulences vont s’estomper ainsi que les troubles associés. Le nouvel état est durable dans le temps grâce aux mécanismes d’apprentissage neuronal.

Témoignages

Le neurofeedback pour l'insomnie.
Le neurofeedback et le syndrome de stress post traumatique
Le neurofeedback et l'hyperactivité
Le neurofeedback pour les migraines

Autre lien utile

Assosiation pour la diffusion du neurofeedback en France


Confinement : le mode d'emploi pour des relations harmonieuses


« Mais qu’est-ce qu’il a dans la tête ? »[/I]
« Pourquoi il me répond comme ça ? Qu’est-ce que j’ai dit ? Je ne comprends pas »
Nous avons tous eu ce genre de monologue intérieur face à nos enfants, notre conjoint, nos collègues de travail …
Et en cette période de confinement, il est probable que nous nous répétions ce genre de phrases plus souvent.
Pourquoi ?

La promiscuité, le manque de liberté, l'anxiété, l'ennui, le sentiment d’injustice, ... peuvent déclencher chez certaines personnes des séquences de stress. Et lorsque nous sommes sous stress, notre façon de dire les choses peut être mal interprétée et altérer la communication avec nos proches.

Notre bien-être dépend en grande partie de la qualité de notre communication.
En effet, comment vous sentez vous lorsque votre ado ou votre conjoint claque la porte sans raison apparente ? Comment faire pour rester calme face au mail de votre chef en colère qui vient d’envoyer par mail une liste de tâches à refaire “ASAP” ? Ou encore comment demander à votre meilleur ami de vous rappeller alors que vous lui avez déjà laissé 12 messages ?
Toutes ces situations ne sont pas confortables et elles influent sur votre bien-être.

Bonne nouvelle : il existe des outils qui permettent de comprendre ces étranges différences entre nous, pour limiter le stress dans notre quotidien et pour trouver la meilleure façon de se faire comprendre de ses interlocuteurs.

Et l’un de ces outils s’appelle Process Communication. C’est un outil puissant de connaissance de soi et de l’autre qui permet une meilleure gestion de soi et de la relation.

Je vous invite à le découvrir plus en détail dans la vidéo ci-dessous.

Présentation Modèle Process Communication


Envie de connaître votre structure de personnalité pour améliorer vos relations ?
Je réponds à toutes vos questions au 06.24.27.32.34



Process Communication sur France Bleu Cotentin


Vous avez manqué mon interview sur la Process Communication, vous pouvez l'écouter sur https://www.francebleu.fr/emissions/le-dossier-du-jour/cotentin/la-communication-avec-soit-et-les-autres.

Et le plus : 1 séance offerte pour tous rdv pris avant le 20 octobre 2020


Sortir des relations conflictuelles : mode d’emploi


Traiter les non-dits
• Communiquer différemment
• Retrouver l’engagement et le plaisir de coopérer


Avec certaines personnes la communication s’établit de manière fluide, alors qu’avec d’autres, elle devient conflictuelle. Bizarre non ?!

« 'C’est plus la manière de dire les choses que le contenu lui-même qui est le plus souvent à l'origine des conflits, des incompréhensions, des mésententes, ou des blocages », comme le dit Taibi KAHLER, Dr en psychologie et auteur du Process Communication Model ®.

Alors comment faire ?

Re-créer un espace d’écoute pour favoriser l’expression
• Utiliser le canal de communication adapté à chaque personne
• Permettre à chacun de se sentir important, compétent et apprécié


Un mode d’emploi Simple-Rapide-Efficace. Tout est déjà là.

Spécialiste des relations difficiles, je vous aide à sortir des situations complexes pour retrouver efficacité, bien-être et confiance.
Des relations interpersonnelles fluides améliorent notre qualité de vie et développe l’efficacité collective.

Vous voulez en savoir plus ?
Contactez-moi et prenons rendez-vous.

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »
(Proverbe africain)


L' enfant intérieur


C’est la lecture du livre de Moussa Nabati, « Le bonheur d’être Soi » qui m’a donné l’envie de vous parler de l’importance de « l’enfant intérieur ». Dans son livre, l’auteur tente de répondre à la question suivante : « Qu’est-ce que le bonheur ? ».
Il affirme que « le bonheur est en chacun de nous » et qu’il est essentiel de devenir Soi, différencié des autres pour l’atteindre. Selon lui, il est primordial de comprendre son histoire familiale pour donner un véritable sens à sa vie. Pour se faire il nous faut retrouver et accueillir notre « enfant intérieur ».
 

Pourquoi ?
  • Dès les premières semaines de la conception tout ce que nous vivons et ressentons, dans le ventre de notre mère, à la naissance et dans notre enfance est enregistré dans notre mémoire émotionnelle qui est non seulement le siège de toutes nos extases mais aussi de nos douleurs les plus profondes. Une situation qui active un souvenir douloureux peut perturber notre raison et nos pensées parce qu’elle n’exprime pas un besoin de l’adulte mais parce qu’elle réveille un besoin non satisfait, ignoré, bafoué, ridiculisé quand nous étions enfant. Tout ceci se passe bien entendu à notre insu, de manière inconsciente.
  • Tout enfant qui vient au monde a besoin d’attention, de nourriture et d’un toit pour être à l’abri du froid. C’est une question de survie. Mais il est un autre besoin tout aussi fondamental, c’est l’amour. L’enfant comprend très vite que certains comportements sont acceptés par ses parents, et d’autres pas. Alors, pour être aimé il va développer certaines stratégies pour se conformer à l’image que ses parents attendent de lui. Par conséquent il construit sa personnalité non pas en fonction de lui, mais en fonction du regard que l’autre pose sur lui. Il met donc en place des croyances qui vont façonner sa vision du monde.

Renouer avec l’enfant intérieur permet de mieux comprendre les difficultés rencontrées dans l’enfance et de leur apporter un éclairage objectif qui permet de mettre à jour nos croyances et porter un autre regard sur notre vie. Accueillir et écouter cet enfant qui vit en nous c’est le sécuriser et permettre à l’adulte de mieux comprendre et gérer ses émotions.

Revoir son enfance n’est pas toujours chose facile et certains pensent qu’il n’est pas nécessaire d’ouvrir les blessures de cette époque. Pourtant les traumatismes de notre enfance laissent des traces qui entravent notre liberté d’être.

Retrouver son enfant intérieur c’est tout d’abord l’accueillir et reconnaître sa souffrance en lui permettant d’exprimer ses émotions pour ensuite l’aider à mettre du sens sur son vécu.

Des outils tels que la relaxation, la visualisation, le rêve éveillé guidé permettent aujourd’hui d’aller à la rencontre de cet enfant qui vit en nous en douceur et dans le respect de chacun.

Partez à la rencontre de votre enfant intérieur. Ecoutez, regardez, entendez, rappelez-vous, prenez-vous par la main ...

Pour toute demande d'information Vous souhaitez avoir des informations sur une intervention à titre personnel ou professionnel, n’hésitez pas à me laisser un message.
Contactez-moi